Christian Jacob, le Président "Les Républicains" répond à Macron suite à sa lettre aux FDE


En voici Les principaux points et nos propositions:


Sur le fond, son bilan est indéfendable.


- Concernant les services administratifs,Macron et les députés LaREM ont SUPPRIMÉ 331 POSTES en 3 ans au ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, dans les ambassades et consulats, pourtant déjà rationalisés. Ce qui nuit au quotidien de nos compatriotes.


- Emmanuel Macron a fait voter LA SUPPRESSION de 33 millions d’euros de crédits alloués à L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS à l’étranger en 2017 et a SUPPRIMÉ 512 POSTES, ce qui a entraîné des hausses de frais de scolarité, déjà très élevés.


- Emmanuel Macron a accéléré le DÉSENGAGEMENT de l’Etat pour l’enseignement français à l’étranger, enclenché par François Hollande avec la SUPPRESSION de la GRATUITÉ de L’ENSEIGNEMENT FRANÇAIS à l’étranger pour les classes de lycée.


- Ils ont tenté D'AUGMENTER les IMPÔTS des Français de l’étranger de 20% à 400%

CSG - Cette discrimination entre Français de l’étranger est une hérésie à imputer au bilan d’Emmanuel Macron, qui en la matière est l’héritier de François Hollande.


- Nous voulons rétablir la garantie de l’Etat à hauteur de 100% pour les projets immobiliers dans nos écoles, collèges et lycées français à l’étranger, permettre aux associations FLAM qui créent une nouvelle école du samedi dans une nouvelle ville de bénéficier de la subvention de lancement.


- Quand nous étions au pouvoir, nous avons envoyé 500.000 doses de VACCINS contre le H1N1 dans nos consulats, afin de protéger les Français qui vivent à l’étranger. La comparaison avec le pouvoir actuel est sans appel


- Nous voulons revaloriser la présence de la France dans le monde par une véritable politique de diplomatie culturelle et d’influence. Cela suppose de renforcer les moyens de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger (AEFE) et de fortifier à nouveau le réseau consulaire.


- Nous voulons aussi soutenir les entrepreneurs français à l’étranger, grands oubliés de tous les plans de sauvetage


- Par ailleurs, nous voulons instaurer la « résidence unique » car pour un Français qui vit dans un pays à haut risque, bénéficier d’un pied-à-terre en France est une sécurité, pas une résidence secondaire.

- Nous voulons instaurer un FONDS D’URGENCE pour les Français de l’étranger victimes de catastrophes naturelles, d’événements politiques majeurs ou de crise sanitaire grave, comme l’a fait ADOPTER Ronan Le Gleut au Sénat.


- Impôt sur la nationalité : JAMAIS ! Pour nous l’impôt est attaché à la territorialité et non à la nationalité. Les Français de l’étranger payent déjà des impôts dans leur pays de résidence.


Rejoignez nous, découvrez le PROGRAMME la France au Cœur : https://www.lafranceaucoeur.org/engagements


Lire l'article complet :

https://lesfrancais.press/christian-jacob-le-president.../