Suspension des vols en provenance du Brésil : les Français expatriés condamnés à rester sur place


En annonçant ce jour sa décision de suspendre les vols en provenance du Brésil, la France pourrait aller à l’encontre de la décision du Conseil d’État en date du 12 mars qui l’oblige de permettre un retour de ses ressortissants sur son sol.

Elle condamne près de 17 000 Français expatriés dans le pays à devoir rester dans leur pays sans pouvoir rentrer en France par des vols directs ni bénéficier de vaccins homologués par l’Union Européenne.

Cette décision pourrait également aller à l’encontre du droit constitutionnel de protection et du droit à la santé sur lesquels est fondé l’état d’urgence.

Nous ne pouvons abandonner nos communautés françaises vivants au Brésil face au drame sanitaire qui se joue à l’heure actuelle !

Le 4 mars dernier, Jean-Yves Le Drian et Jean-Baptiste Lemoyne annonçaient aux parlementaires des Français établis hors de France que nos compatriotes pourraient bénéficier de vaccins homologués, or la mise en application de ses mesures se révèle être bien éloignée de la pratique.

Au Brésil, comme dans de nombreux pays dans le monde, aucun vaccin homologué par l’espace européen n’est proposé à nos ressortissants.

Aujourd’hui il y a urgence, tout doit être fait pour qu’une issue rapide soit trouvée afin de permettre le retour de nos compatriotes sur le territoire national.

Il existe des solutions sanitaires qui permettraient un meilleur contrôle de nos concitoyens sur le territoire national. De plus, cette décision qui n’est pas prise par l’ensemble des pays de la communauté européenne, n’aura qu’un effet très limité voire aucun effet du tout !

N’abandonnons pas les Français de l’étranger !

Sénateur Damien Regnard Sénateur des Français de l'étranger Membre du Comité de soutien La France au Cœur Membre du groupe d'études sur le Numérique, Membre du groupe d'études Statut, rôle et place des Français établis hors de France Membre de la commission d'enquête pour l'évaluation des politiques publiques face aux grandes pandémies à la lumière de la crise sanitaire de la covid-19 et de sa gestio