Ronan Le Gleut demande un fonds d’urgence pour les expatriés


Les Français de l’étranger sont-ils soutenus par les autorités françaises pendant cette crise sanitaire ? Le sénateur des Français établis hors de France, Ronan Le Gleut, a déposé avec ses confrères Christophe-André Frassa et Jacky Deromedi une proposition de loi visant à créer un fonds d’urgence pour les expatriés victimes de catastrophes naturelles ou d’évènements politiques majeurs.



Pourquoi aviez-vous cette idée de la création d'un fonds d'urgence pour les Français de l'étranger ? 

Ronan Le Gleut - La création d’un fonds d’urgence pour les Français de l’étranger figurait dans mon programme aux élections sénatoriales de 2017. Or les Français attendent de nous de tenir nos promesses.

Les Français de l’étranger participent au rayonnement de la France dans le monde, culturellement, économiquement, diplomatiquement, ils sont une richesse immense pour la France. Par ailleurs, beaucoup payent des impôts et des taxes en France par le biais de l’imposition des non-résidents. Donc leur venir en aide en cas de crise grave grâce à la création d’un fonds d’urgence est un juste retour de ce qu’ils donnent à la France. Les Français de l’étranger sont membres à part entière de la communauté nationale, pas membres à part.

Enfin, la Présidente de la commission Sécurité de l’Assemblée des Français de l’étranger, Régine Prato, m’avait saisi du sujet.


> Lire la suite de l'article sur lepetitjournal.com