Les mensonges du candidat En Marche mis à jour pendant le Grand Débat du Petit Journal

Atualizado: Mai 28

Comme nous l'avons toujours fait, La France au Cœur avait souhaité une campagne de proximité basée sur la défense des intérêts et l'aide à nos compatriotes, ainsi que l'honnêteté. Ce sont ces valeurs qui devraient animer ceux qui prétendent être vos représentants.


Malheureusement, une fois de plus, La République En Marche (LaREM) ne trouve d'autres arguments que d'essayer de tromper nos concitoyens pour défendre sa liste et son bilan catastrophique envers les Français de l'étranger.


Dans son interview au Petit journal en date du mardi 13 mai, Mathieu Lebègue, tête de liste En Marche, affirmait « qu’il a rejoint le Comité de Pilotage du projet du Grand Lycée Pasteur (Lycée Français de São Paulo) »*


Cette affirmation mensongère a été dénoncée par le Comité de pilotage du Projet du Grand Lycée Pasteur, dans un communiqué de droit de réponse adressé à ce même journal : "cette information qui est fausse : M. Matieu Lebègue n’a jamais été membre du Comité de Pilotage"

Le Petit journal ayant opté pour ne pas le publier mais retirer l’affirmation mensongère.


De ce fait et dans un souci de clarté, et avec leur accord, nous publions ici le communiqué :

M. Lebègue a ensuite essayé de faire croire qu'il était en fait membre du comité financier ce qui est tout aussi faux. Il n'a fait partie que d'un groupe WhatsApp (GLP Comité de financement), INACTIF depuis le mois de décembre 2020, dans lequel Mathieu Lebègue n'a eu, à cette époque, qu'une action minime et sans résultats .

Le Comité de Pilotage du Lycée Pasteur à d'ailleurs confirmé qu'il ne participe pas actuellement du comité de financement



Ces fausses affirmations figurent également sur leur profession de foi (qui sera publique à partir du 17 mai sur le site des élections).



M. Lebègue se garde d'ailleurs bien de rappeler qu'il est l'actuel suppléant de notre "Députée fantôme" Paula Forteza, élue LREM et aujourd'hui NI. Ils avaient promis de travailler mais ils n’ont strictement rien fait pour les Français de l'étranger depuis le début de leur mandat ou si peu.


Une fois de plus avec En Marche il y a les mots et il y a les faits. Comment leur faire confiance ?


Il en est de même sur les supposés 220 millions d'aides aux Français de l'étranger, dénoncés unanimement à droite comme à gauche, sans oublier les « Motifs Impérieux » condamnés par le Conseil D'État, etc..


Nous vous invitons à consulter la desintox faite par le sénateur Ronan le Gleut (LR)- sur ce lien ainsi que le communiqué du sénateur Leconte (PS)- sur ce lien. https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=3778441218935241&id=100003082008013



La France au Cœur ne peut que répudier ces basses attitudes électoralistes, indignes des Français de l'étranger, et continuera à vos proposer ses engagements qui sont la continuité des actions menées depuis de nombreuses années à votre service.